Orange s'associe à Mirova et à l'UICN pour déployer le fonds Orange Nature

Publié le 17/12/2021 Actualités

Orange franchit une nouvelle étape dans sa stratégie environnementale « Net Zéro Carbone » en 2040 avec la création d’Orange Nature1, un fonds doté de 50 millions d’euros visant à développer des projets de restauration et conservation d’espaces naturels.

Mirova

Une stratégie d’investissement innovante orientée vers la neutralité carbone

Alors que de plus en plus d’entreprises s’engagent pour la neutralité carbone, la priorité doit être l’évitement et la réduction des émissions de gaz à effets de serre. La création de puits de carbone permet cependant de séquestrer des émissions de CO2 incompressibles.

Orange Nature constitue un levier essentiel dans le cadre de la politique environnementale du Groupe. D’ici 2040, la majeure partie de nos émissions de CO2 aura été réduite grâce à l’ensemble des actions entreprises depuis plusieurs années. Orange Nature nous permettra de parcourir le chemin restant pour atteindre notre objectif Net Zéro Carbone en 2040 par des dispositifs naturels qui capteront les émissions résiduelles incompressibles. La nature est notre bien commun. Il appartient à chacun d’entre nous de la préserver.

ELIZABETH TCHOUNGUI
DIRECTRICE EXÉCUTIVE RSE, DIVERSITÉ, SOLIDARITÉ, ORANGE

Lancé avec Mirova, qui en assurera la gestion et le déploiement, le fonds permettra de mettre en œuvre une approche novatrice de l’investissement mais aussi de l’ambition Net Zéro Carbone portée par le Groupe Orange. La rémunération d’Orange se fera uniquement en crédits carbone de haute qualité2 générés par ces projets.

Nous sommes fiers de faire équipe avec Orange pour mobiliser davantage de financements privés en faveur de solutions fondées sur la nature pour le climat. Les engagements ambitieux de grands groupes, lorsqu’ils sont bien définis et encadrés, peuvent devenir des contributeurs puissants à une économie net zéro.

ANNE-LAURENCE ROUCHER
DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE, MIROVA

Le fonds Orange Nature investira, directement ou indirectement, dans différents projets de puits de CO2 dans le monde : boisement, reboisement et restauration d’écosystèmes naturels (mangroves ou projets d’agroforesterie). Une attention particulière sera accordée au développement économique et social des territoires et populations concernés par les projets ainsi qu’à leurs impacts positifs sur la biodiversité.

Partenariat entre Orange Nature et Nature+ Accelerator

Le fonds Orange Nature disposera d’un accord de co-investissement exclusif avec le Fonds Nature+ Accelerator3 (« Nature+ ») sponsorisé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Global Environment Facility (GEF)4.

Le Fonds Nature+ Accelerator combinera l'expertise d'institutions et de plateformes publiques et privées de premier plan visant à attirer le financement privé vers la conservation des terres et des océans. L'accélérateur s'appuie sur le leadership mondial de l'UICN en matière de solutions fondées sur la nature5, sur l'expérience de la plateforme de capital naturel de Mirova et sur un réseau de partenaires de confiance au sein de la Coalition of Private Investment in Conservation (CPIC)6.

Mirova a été sélectionné pour structurer et gérer le Fonds Nature+ Accelerator dans le but de maximiser l'additionnalité et les complémentarités avec les fonds existants et les capitaux disponibles pour le financement de la conservation. Le Fonds Nature+ Accelerator sera créé d’ici la fin de l’année 2021 et débutera ses opérations début 2022.

Cet investissement significatif de la part d'Orange montre la confiance croissante des entreprises mondiales dans les solutions basées sur la nature en tant que classe d'actifs viable et crédible. Nous sommes ravis que les instruments de financement mixte tels que Nature+, avec leurs garanties du secteur public, soient de plus en plus attrayants pour les investisseurs privés, leur permettant de s'engager dans des solutions basées sur la nature.

STEWART MAGINNIS
DIRECTEUR GÉNÉRAL DÉLÉGUÉ, PROGRAMMES, IUCN

Les fonds Orange Nature et Nature+ Accelerator ont uni leurs forces pour soutenir le développement de solutions fondées sur la nature qui tirent leurs revenus de la génération de crédits carbone de haute qualité, visant à atténuer les impacts environnementaux et sociaux, en plus de l'atténuation du climat. Orange Nature allouera au moins 10 millions $US au Fonds Nature+ Accelerator afin de maximiser les bénéfices du développement des projets sur le terrain7.

1 - Orange Nature est une société par actions simplifiées à capital variable (autre FIA) de droit français fermé à la souscription. Mirova est la société de gestion. Ce fonds n'est pas soumis à l'agrément d'une autorité de tutelle. 
2 - Les crédits carbone, également appelés VCU (Voluntary Carbon Units) correspondent à des réductions d’émission et à la séquestration carbone, vérifiées par les principaux acteurs de la vérification et de la certification des Crédits Carbone sur le marché, garantissant ainsi l'intégrité environnementale du fonds (ex : VCS, Gold Standard).
3 - Le fonds NATURE + ACCELERATOR FUND SLP sera une Société en Commandite Spéciale (SCSp) de droit luxembourgeois, ouverte à la souscription. Mirova en sera la société de gestion. Ce fonds ne sera pas soumis à l'agrément d'une autorité de tutelle.
4 - Fonds pour l'environnement mondial
5 - Les Solutions fondées sur la nature sont définies par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme "des actions visant à protéger, gérer durablement et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés, qui répondent aux défis sociétaux de manière efficace et adaptative, tout en offrant des avantages en termes de bien-être humain et de biodiversité".
6 - Coalition pour l'investissement privé dans la conservation
7 - Les informations mentionnées reflètent la situation à la date du présent document et sont susceptibles d’évoluer sans préavis.
Autres actualités
Que s’est-il passé à la COP26 ? Le résumé de Mirova
Que s’est-il passé à la COP26 ? Le résumé de Mirova
Publié le 13/12/2021

Du 31 octobre au 12 novembre 2021, la COP26 tant attendue s’est tenue à Glasgow sous le signe d’une notion récente et très prometteuse : « Zéro net ». Bien que les engagements pris au cours des négociations entre les États n’aient pas été à la hauteur des attentes, de nombreuses annonces sont néanmoins à saluer, tout comme les nombreux engagements pris par le secteur privé.

En savoir plus

mirova for nature
Mirova for Climate : Feuille de route Net Zero
Publié le 10/11/2021

Neutralité carbone, adaptation au changement climatique, préservation de la biodiversité, lutte contre les inégalités : autant de thèmes complexes et interconnectés qu’il est nécessaire d’aborder de façon holistique et non isolée. Pour les investisseurs désireux de participer à la transition vers une économie plus juste et plus durable, les décennies à venir ne devraient pas manquer de défis… ni d’opportunités pour jouer un rôle positif.

En savoir plus

Le Fonds L'Oréal pour la régénération de la nature soutient le réensauvagement au Royaume-Uni et en Europe : quand les entreprises contribuent à développer des modèles innovants d'investissement dans le capital naturel
Le Fonds L'Oréal pour la régénération de la nature soutient le réensauvagement au Royaume-Uni et en Europe : quand les entreprises contribuent à développer des modèles innovants d'investissement dans le capital naturel
Publié le 29/10/2021

Le 29 octobre 2021, le Fonds L'Oréal pour la régénération de la nature1 a annoncé son soutien à The Real Wild Estates Company, la première entreprise britannique de restauration d'écosystèmes et d'espèces à rendement financier durable. Ce modèle innovant devrait permettre de débloquer des capitaux privés pour accélérer le réensauvagement au Royaume-Uni et, à terme, dans toute l'Europe. La stratégie d'investissement à impact de L'Oréal est gérée par la plateforme de capital naturel de Mirova. Société pionnière en matière d'investissement à impact, Mirova s'implique dans la phase de démarrage pour catalyser des Solutions fondées sur la nature2innovantes et évolutives, en créant de la valeur à partir des crédits carbone et des paiements pour les services écosystémiques.

En savoir plus