Mirova, UICN, TASA, Blue Finance et le ministère de l'Économie Bleue du Belize annoncent leur partenariat dans un mécanisme innovant de financement mixte pour améliorer la gestion des aires marines protégées du Belize et contribuer à son économie bleue

Publié le 24/06/2021 Communiqués de presse

Cette initiative, d'un montant de 1,2 million $US, permet à la Turneffe Atoll Sustainability Association (TASA), co-gestionnaire de l’aire marine protégée (AMP), de mettre en oeuvre un certain nombre d'initiatives durables génératrices de revenus et de renforcer la protection de 132 000 hectares d'écosystèmes coralliens spectaculaires. L'investissement aura un impact positif sur l'économie locale, notamment sur les communautés de pêcheurs côtiers.

Mirova

Cet investissement à impact mixte, associé à une subvention à effet catalyseur, permettra à TASA de mettre en oeuvre des modèles commerciaux responsables, alignés sur des objectifs de conservation, et de générer ses propres revenus afin de protéger efficacement la réserve marine. Le projet renforcera la viabilité financière de TASA, améliorera l'expérience des visiteurs de l'AMP, générera des crédits de carbone bleu et contribuera à la gestion efficace à long terme de la réserve marine de l'atoll de Turneffe. 

L'investissement servira également à améliorer la gestion des pêcheries, des récifs coralliens, des mangroves et des habitats d’herbiers marins. Il devrait avoir un impact direct sur l'économie locale, en profitant aux petits pêcheurs (grâce à l'augmentation de la productivité des pêcheries), en promouvant un tourisme responsable et en créant de nouveaux emplois dans l'AMP. 

L'investissement contribuera directement aux Objectifs de développement durable (ODD) 1, 13, 14 et 17 (Éradication de la pauvreté, lutte contre les changements climatiques, Vie aquatique et partenariats inclusifs pour la réalisation des objectifs). Les performances seront contrôlées par des métriques d’impacts basées sur des standards internationaux. 

Le mécanisme a été structuré et financé par la société de gestion affiliée de Natixis Investment Managers, Mirova (par l'intermédiaire du Althelia Sustainable Ocean Fund1) en partenariat avec l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) par l'intermédiaire de son mécanisme de financement du capital naturel bleu et avec le soutien de Blue finance, un développeur de projets d'investissements à impact spécialisé dans les AMPs. TASA et Blue finance travaillent ensemble pour concevoir et mettre en oeuvre de nouveaux modèles d'affaires autour de solutions innovantes de tourisme basé sur la nature mais aussi pour concevoir un projet de carbone bleu lié à la conservation des mangroves. 

Le mécanisme de financement mixte ou blended finance est le résultat d'une collaboration innovante entre le secteur public, le secteur privé, les ONG et les communautés qui s'efforcent de rendre les AMP financièrement durables et plus indépendantes des financements traditionnels (subventions, fonds publics). 

La réserve marine de l'atoll de Turneffe repose sur une structure de gestion collaborative entre le ministère de l'économie bleue du Belize et TASA, une entité non gouvernementale, par le biais d'un accord de partenariat public-privé. Cet accord réorganise la charge financière et assure le soutien économique et technique à long terme nécessaire à une gestion efficace. Des expériences similaires de conservation de la nature terrestre dans le monde montrent que, grâce à une gestion efficace, ce type d'accord peut améliorer le service et la durabilité financière, réduisant ainsi le besoin de subventions publiques. Il permet aussi une mobilisation des capitaux pour investir dans les infrastructures et la biodiversité des zones protégées. 

Grâce au développement de cette solution financière, les partenaires contribueront à attirer de nouveaux investissements dans ce domaine essentiel mais sous-financé de la protection du capital naturel et de la réduction de la pauvreté au Belize. Ainsi, la solution renforce la confiance dans l'investissement du capital naturel de la région. 

Aujourd'hui, plus de 60 % des récifs coralliens dans le monde sont menacés de manière immédiate et directe (WRI, 2018). 

Conjointement, quelques 500 millions de personnes dépendent directement de ces écosystèmes pour se nourrir, mais aussi comme source de revenus, ce qui rend ces populations particulièrement vulnérables à la perte des récifs coralliens et donc à la spirale de pauvreté qui en découle. Les aires marines protégées (AMP) bien gérées et financées sont les pierres angulaires des efforts internationaux pour "reconstituer la biodiversité et nourrir la population humaine croissante" (UICN, 2018). 

Cependant, 70 % des AMP dans le monde ont du mal à respecter les standards minimaux de gestion, en raison d'un financement fragmentaire, insuffisant et court-termiste, qui est en grande partie assuré par des fonds publics et des fonds de développement. 

L'initiative consiste à répondre à cette carence importante dans le financement de la conservation des AMP en soutenant les AMP du Belize dans leurs efforts de durabilité. 

Simon Dent, Directeur des investissements bleus chez Mirova Natural Capital, déclare : 

"Alors que la protection effective des océans n'est aujourd'hui que d'environ 3 %, TASA est un excellent exemple du type d'initiatives que le Sustainable Ocean Fund cherche à soutenir, et où il existe un potentiel important d’accroissement des impacts environnementaux et sociaux de la protection des océans, dans le cadre d'un modèle économique durable à long terme." 

"L'UICN est très enthousiaste à l'idée de participer, avec ses partenaires, à un financement mixte pour des solutions basées sur la nature pour les AMP au Belize. Il faut montrer comment de tels projets fonctionnent sur le terrain et font une réelle différence, pour les populations et la nature", Minna Epps, Directrice du Programme mondial marin et polaire, UICN. 

"Dans un contexte de restrictions budgétaires et de reprise de la Covid-19, les solutions permettant de générer des financements essentiels pour les AMP constituent une étape nécessaire pour la conservation marine et la gestion des ressources naturelles. Les revenus générés par cet investissement permettront à TASA de soutenir le financement de notre équipe dans ses activités quotidiennes de développement communautaire, de conservation des écosystèmes, d'éducation environnementale et d'application/conformité." Valdemar Andrade, Directeur exécutif, TASA. 

"Réunir le monde de la finance et celui de la protection de l’environnement nécessite une réflexion innovante et collaborative. Il faut garantir la qualité de la conception et de l'exécution financière du projet tout en maintenant une stratégie de préservation de l’environnement durable (basée sur la science). Travailler avec des partenaires expérimentés tels que Mirova, l'UICN et TASA nous a permis de trouver cet équilibre et de mener à bien la gestion collaborative et la solution de financement mixte pour Belize". Nicolas Pascal, PDG, Blue finance. 

1 Le Althelia Sustainable Ocean Fund (Fonds) est une SICAV-SIF de droit luxembourgeois agréée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF). Alter Domus Management Company S.A. en est le gestionnaire de fonds d’investissement alternatif (AIFM), et est autorisé à agir en cette qualité par la CSSF, conformément au chapitre 2 de la loi AIFM et de la directive AIFM. Mirova Natural Capital Limited est le conseiller en investissement de Alter Domus Management Company S.A. Le fonds est exposé au risque de perte en capital, au risque de flux de transactions, au risque opérationnel, au risque de liquidité, au risque pays, au risque de marché, au risque réglementaire, au risque de change, au risque de contrepartie et au risque lié aux projets.