Mirovα: Creating Sustainable Value #2

Publié le 15/11/2019

Comprendre les marchés, agir sur les marchés, s'engager, mesurer l'impact...

Le second numéro de notre newsletter marché est disponible

Mirova

Mondialisation : les États veulent reprendre la main… verte ?

Green New Deal : Jeremy Rifkin en rêve, Christine Lagarde et Ursula von der Leyen le feront-elles ?

Dans son dernier ouvrage, Jeremy Rifkin, célèbre économiste américain, rêve d’un Green New Deal1 à l’échelle mondiale. L’échelle semble un peu large, pour autant l’ambition n’est pas si folle. Car s’il faudra sans doute attendre au moins la prochaine élection présidentielle pour que les États-Unis se remettent dans la dynamique de l’accord de Paris, le mouvement semble s’enclencher à grande vitesse en Europe. C’est d’abord le cas au sein de la Banque Centrale Européenne (BCE). Sans attendre sa prise de fonctions effective le 1er novembre, Christine Lagarde s’était montrée offensive sur le sujet en déclarant en septembre dernier devant le Parlement européen que le changement climatique devait être intégré aux objectifs de la BCE. Concrètement, deux pistes sont envisagées. La première serait de cibler spécifiquement les obligations vertes dans les programmes de rachat de la Banque. La seconde, d’impulser une évolution réglementaire qui permettrait de prendre en compte les actifs verts dans l’évaluation des risques des banques, et donc dans leurs exigences en fonds propres. Ces deux évolutions, si elles devaient être mises en œuvre, changeraient radicalement la donne en matière de finance verte et susciteraient un appel d’air bienvenu pour des investissements verts...

1 « Nouvelle donne verte »
Green New Deal
Lire le numéro précédent
couverture
Mirovα: Creating Sustainable Value #1
Publié le 09/09/2019

Comprendre les marchés, agir sur les marchés, s'engager, mesurer l'impact... Découvrez le premier numéro de notre newsletter marché   

En savoir plus