JALA lève 6 millions de dollars auprès de Mirova, Meloy Fund et Real Tech Fund

Publié le 24/11/2021 Communiqués de presse
  • L’investissement aidera JALA à diffuser à plus large échelle ses solutions visant à améliorer la durabilité, la traçabilité et la performance de l’industrie de l’élevage de la crevette en Indonésie.
  • Co-fondée par Liris Maduningtyas, PDG de l’entreprise, JALA offre des solutions utilisées par plus de 6 700 fermes aquacoles en Asie du Sud-Est.
Mirova

JALA Tech PTE (JALA), la start-up indonésienne qui développe des solutions technologiques pour transformer le secteur de l'aquaculture de crevettes et en faire une industrie plus durable, annonce aujourd'hui avoir levé 6 millions de dollars auprès de Meloy Fund (un fonds américain axé sur l'amélioration des écosystèmes côtiers et géré par Deliberate Capital), de Real Tech Fund (le premier fonds de capital-risque japonais axé sur les startups disruptives, ou deep tech), et de Mirova (la filiale de Natixis Investment Managers dédiée à l'investissement durable), à travers le Fonds Althelia Sustainable Ocean1.

Les investisseurs actuels de la société comprennent HATCH (fonds basé en Norvège, à Singapour et à Hawaï), et 500 Global (opérant aux États-Unis et en Asie).

JALA développe du matériel ainsi que des logiciels et des applications qui permettent de mesurer avec précision la qualité de l'eau des fermes aquacoles, et de visualiser et de gérer des données de production, permettant aux éleveurs de prendre des décisions techniques et financières optimales. L’interface de visualisation des données de JALA fournit des informations clés telles que la croissance de la biomasse dans chacun des bassins, des prévisions de production et de dates de récolte optimales ainsi que des indicateurs financiers et des alertes liées à la diffusion de maladies. Les recommandations fournies sont générées via un modèle d'intelligence artificielle développé par JALA.

JALA a également établi une plateforme de e-commerce qui met en relation les éleveurs et les usines de transformation, ce qui améliore la compétitivité des petits et moyens producteurs dans la chaîne d'approvisionnement. La plateforme offre également une traçabilité totale des produits, répondant ainsi à une préoccupation grandissante des consommateurs et de l’industrie.

JALA est principalement active en Indonésie mais ambitionne de se développer dans toute la région d’Asie du Sud Est. Aujourd’hui, les services offerts par JALA sont utilisés par plus de 6 700 fermes avec des résultats prometteurs en termes de productivité et de FCR et plus de 200 tonnes de crevettes sont commercialisées à travers la plateforme.2

L'Indonésie est l'un des cinq plus larges producteurs de crevettes au monde avec la Chine, l'Équateur, l'Inde et le Vietnam. À ce jour, de nombreux problèmes liés à l'aquaculture de crevettes restent irrésolus, tels que la pollution causée par le rejet d'effluents d'élevage dans les rivières et l'océan, la diffusion de maladies, des inefficiences dans la chaine de production, la faible valeur ajoutée captée par les éleveurs, et enfin la qualité et la traçabilité des produits. L’objectif de JALA est de contribuer au développement et à la diffusion à grande échelle de solutions innovantes et adaptées aux acteurs afin de rendre la chaîne de valeur de l’élevage de crevette plus durable, transparente, efficace et équitable.

À l'avenir, JALA prévoit de développer des technologies complémentaires pour le secteur aquacole, tels des dispositifs d’alimentation automatiques (autofeeders), des oxygénateurs et des systèmes en recirculation. L’entreprise explorera également comment son écosystème de solutions peut contribuer à la diffusion des certifications durables pour l'aquaculture de crevettes en Asie du Sud Est.

Liris Maduningtyas, cofondatrice et PDG de JALA : « Nous sommes ravis de recevoir ce nouveau financement, qui nous aidera à atteindre nos objectifs, à savoir développer des solutions innovantes pour d'améliorer l'industrie et son impact sur notre société. »

Le financement a été réalisé par le Fonds Althelia Sustainable Ocean, conseillé par Mirova Natural Capital, filiale de Mirova.

Lisa Hubert, directrice des investissements d'Althelia Sustainable Ocean Fund, commente ce nouvel investissement : « Nous sommes heureux d'annoncer cet investissement important qui contribuera à rendre plus durable une industrie qui joue un rôle clé en Asie du Sud-Est mais où les défis socio-environnementaux et productifs sont nombreux. Avec cet investissement dans JALA, nous soutenons une entreprise qui peut faire la différence pour les producteurs, l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur et les consommateurs finaux. »

[1] Althelia Sustainable Ocean Fund (« Fund ») est une SICAV-SIF luxembourgeoise agréée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (« CSSF »), fermée à toute nouvelle souscription. Alter Domus Management Company SA est le gestionnaire de fonds d'investissement alternatif (AIFM) du Fonds et est dûment autorisé par la CSSF en tant que gestionnaire de fonds d'investissement alternatif conformément au chapitre 2 de la loi AIFM et de la directive AIFM. Mirova Natural Capital Limited est un conseiller en investissement d'Alter Domus Management Company SA. Le fonds est exposé au risque de perte de capital, au risque de transaction, au risque opérationnel, au risque de liquidité, au risque pays, au risque de marché, au risque juridique et réglementaire, au risque de change, au risque de contrepartie, risque de projet et risque de valorisation.
[2] Source : JALA
Autres actualités
Althelia Sustainable Ocean Fund (SOF) : rapport d’impact 2020
Althelia Sustainable Ocean Fund (SOF) : rapport d’impact 2020
Publié le 02/07/2021

Découvrez le rapport d’impact 2020 du fonds Althelia Sustainable Ocean.

En savoir plus

Partenariat entre Mirova, UICN, TASA, Blue Finance et le ministère de l'Économie Bleue du Belize
Mirova, UICN, TASA, Blue Finance et le ministère de l'Économie Bleue du Belize annoncent leur partenariat dans un mécanisme innovant de financement mixte pour améliorer la gestion des aires marines protégées du Belize et contribuer à son économie bleue
Publié le 24/06/2021

Cette initiative, d'un montant de 1,2 million $US, permet à la Turneffe Atoll Sustainability Association (TASA), co-gestionnaire de l’aire marine protégée (AMP), de mettre en oeuvre un certain nombre d'initiatives durables génératrices de revenus et de renforcer la protection de 132 000 hectares d'écosystèmes coralliens spectaculaires. L'investissement aura un impact positif sur l'économie locale, notamment sur les communautés de pêcheurs côtiers.

En savoir plus

Newsletter Corporate T3 2021
Newsletter Corporate T3 2021
Publié le 08/10/2021

L'investissement durable au quotidien, qu'est ce que cela signifie ? Retour sur les actualités de Mirova au troisième trimestre 2021.

En savoir plus