Promouvoir les femmes grâce à l'investissement

Publié le 30/04/2019

Les 20 dernières années ont été marquées par des progrès significatifs et une prise de conscience accrue de la nécessité de parvenir à l’égalité des sexes en tant que condition préalable au développement durable. Aujourd’hui, la corrélation entre l’accès des femmes à l’éducation et à l’emploi et la croissance économique fait l’objet d’un consensus croissant.

Mirova

Pourtant, malgré les progrès importants réalisés au cours des dernières décennies, les perspectives des femmes dans le monde du travail sont loin d’être égales à celles de leurs homologues masculins. Au-delà de l’accès à l’emploi, la place des femmes dans le marché du travail demeure confrontée à des inégalités qualitatives : emploi moins rémunéré, précaire, travail à temps partiel. En outre, la progression des femmes dans les organisations se heurte bien souvent au « plafond de verre », cette barrière invisible qui les empêche d’accéder aux postes les plus élevés dans la hiérarchie d’une entreprise.

Bien qu’un nombre croissant de pays européens aient pris une position politique ferme pour s'attaquer au problème en imposant des quotas de femmes dans les conseils d'administration, conduisant à une plus grande sensibilisation à la diversité des genres dans le secteur privé, nous considérons que cette approche présente des limites.

À l’inverse, nous estimons que la représentation féminine à des postes de direction constitue un facteur clé en faveur d’une plus grande diversité dans les entreprises et la meilleure preuve de l’engagement d’une entreprise en faveur de l’égalité des sexes. Le véritable défi étant de pouvoir garantir une progression de carrière permettant d’accéder aux postes de direction. En outre, l’amélioration de la représentation féminine au sein des instances dirigeantes induit un effet d’entrainement susceptible de réellement changer la culture de l’entreprise et encourager une plus grande diversité.

Click to accept marketing cookies to be able to view this video.

De plus en plus, la sous-représentation des femmes, en particulier au sein des postes de direction, est considérée comme un problème, non seulement du point de vue de l’équité et de l’égalité, mais aussi parce qu’elle peut entraver les performances.

De nombreuses études suggèrent qu’une plus grande mixité au sein des instances dirigeantes se traduit par une meilleure performance opérationnelle, de meilleurs rendements et une plus grande profitabilité. En bref, l’augmentation de la mixité, en particulier au niveau des postes de direction, constitue un facteur de double performance, à la fois financière et sociale.

Pour aller plus loin
plafond-de-verre-mixité-diversité-stratégie-actions
Le plafond de verre dans tous ses éclats
Publié le 08/03/2021

Soliane Varlet, gérante de la stratégie Mirova Women Leaders, et Mathilde Dufour, responsable de la Recherche en Développement Durable - Actifs cotés, font le point sur la corrélation entre diversité et performance des enteprises, ainsi que sur l'engagement de Mirova en matière de mixité à travers sa stratégie actions Women Leaders* dans un questions-réponses documenté.

En savoir plus

gender-diversity-equity-investment-strategy-soliane-varlet-mirova
#ParlonsDuFond – L’égalité femmes-hommes
Publié le 12/11/2020

Alors que nous venons, aux côtés de cinq autres sociétés de gestion, de lancer un appel aux grandes capitalisations françaises à établir un plan d’actions afin d’avoir au moins 30 % de femmes dans leurs instances dirigeantes d’ici 2025, Soliane Varlet, gérante de notre stratégie actions dédiée à l’égalité femmes-hommes, revient sur cette stratégie lancée par Mirova il y a deux ans.

En savoir plus

parité-recherche-covid19
Parité : gare à ne pas régresser !
Publié le 09/03/2021

Si les initiatives visant à combler l’écart entre les sexes se sont multipliées au cours des dernières années, l’épidémie de Covid-19 risque en revanche de le creuser de manière spectaculaire. Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres a en effet remarqué que « la Covid-19 pourrait inverser le progrès limité qui a été observé en matière de parité et des droits des femmes ». Eva L’Homme, analyste dédiée à la stratégie Mirova Women Leaders analyse les causes, les externalités et les actions qu’il faudra prendre pour contrer ce vecteur de régression.

En savoir plus