Électrification des transports - une solution de transition écologique

Publié le 05/04/2019

En pleine phase d’accélération dans le tournant vers l’électrification des transports, cette étude a pour vocation d’éclairer sur les défis et solutions liés aux filières des véhicules électriques, mais également d’identifier les segments de l’industrie à haute valeur ajoutée dans ces filières pour orienter l’épargne vers des entreprises clefs dans la transition énergétique.

Édito

Nous nous imaginons déjà en 2050 expliquer à nos petits-enfants qu’avant, les voitures électriques n’existaient pas.

Partout, dans les villes, nous entendions le ronronnement des moteurs, nous pouvions pour les plus connaisseurs d’entre nous s’essayer à reconnaitre une cylindrée rien qu’au vrombissement entendu et s’irriter sur une moto faisant résonner le son de son pot d’échappement en plein centre urbain. Nous leur parlerons également de cet air pollué qui envahissait nos poumons que l’on soit à pied, à vélo ou nous-mêmes en voiture. Peut-être même que nous évoquerons avec une petite nostalgie les émanations du pétrole dégagées lorsque nous faisions le plein à la station en se glorifiant d’en connaître l’effluve. Enfin, nous raconterons qu’à cette époque, une même famille pouvait avoir une, deux ou trois voitures parce que ce n’était pas pareil, on ne savait pas ce qu’était le CO2, on ne croyait pas vraiment qu’il était possible de ne plus avoir de pétrole un jour et c’était un signe de richesse, parfois même l’investissement d’une vie.

Nous faisons le pari, et il n’est pas très audacieux, qu’à ce moment-là nos enfants et petits-enfants nous diront qu’ils ne comprennent pas comment nous pouvions vivre ainsi et nous prendront pour des hommes préhistoriques.

Nous sommes à l’aube d’une révolution de l’automobile aussi bouleversante que le fut celle des téléphones portables ou d’internet. L’électrification ne se limitera d’ailleurs probablement pas au transport routier mais affectera l’ensemble des transports, dès lors que la problématique du stockage embarqué de l’électricité et de l’hydrogène sera maitrisée.

En tant qu’investisseur conscient des enjeux auxquels la société fait face, nous souhaitons accompagner cette transition des transports en orientant l’épargne qui nous est confiée vers des entreprises actrices de ce changement, qui préparent à l’échelle des transports le monde de demain.

Bonne lecture à tous

Emmanuelle OSTIARI

Emmanuelle OSTIARI

SRI Analyst