Rapport sur l'exercice des droits de vote 2019

Publié le 31/03/2020

Conformément aux articles 319-22 et 321-133 du règlement général de l'AMF, Mirova a établi le document « Rapport sur l’exercice des droits de vote » afin de rendre compte de l'exercice des droits de vote attachés aux actions détenues dans les OPCVM/ FAI dont elle assure la gestion. 


Dans ce même cadre, l’exercice des droits de vote fait partie intégrante de la stratégie d’investissement responsable de Mirova. 


L’alignement des principes de sa politique de vote avec sa stratégie d’investissement est donc un impératif pour favoriser la création de valeur pour ses clients. 
 
 

Mirova

Investisseur responsable et engagé, Mirova, encourage l’émergence d’une vision de l’entreprise axée sur la création de valeur collective sur le long terme. Cette vision se distingue de la conception traditionnelle de l’entreprise telle qu’elle s’est développée au cours des dernières décennies. Deux notions structurent notre démarche. 


La prise en compte des différentes parties prenantes. Il n’est plus possible de considérer l’entreprise sous le seul prisme de l’actionnaire. L’entreprise est avant tout un projet, porté par quelques parties constituantes : les investisseurs (actionnaires, créanciers, etc.), dont le rôle fondamental est d’apporter des capitaux, les salariés, dont l’implication est cruciale dans un monde compétitif porté par l’innovation, ou encore les pouvoirs publics, qui garantissent les infrastructures et l’attractivité d’un territoire. Les dirigeants sont dès lors bien plus que des exécutants au service des actionnaires et la gouvernance des entreprises doit être pensée de manière à intégrer les intérêts de ses parties prenantes clés. 


Une approche long terme. La richesse créée par l’entreprise doit s’inscrire sur un horizon de temps long, prenant notamment en compte les problématiques environnementales et sociétales.  


Nous sommes persuadés que les actionnaires ont un rôle à jouer dans la diffusion de cette conception de l’entreprise. Dans cette optique, notre politique de vote encourage notamment : 

  • le développement d’une base actionnariale pérenne,
  • la mise en place d’instances de gouvernance intégrant de façon équilibrée les parties prenantes et prenant résolument en charge les enjeux de RSE1,
  • la mise en place d’une politique de distribution de la valeur à la fois juste pour les parties prenantes et favorisant une croissance durable,
  • la qualité de l’information financière et extra-financière, à travers la mise en œuvre d’un reporting audité intégrant les enjeux de développement durable. 


La diffusion de ces bonnes pratiques est un processus long. Aussi, Mirova a décidé de déployer en parallèle une stratégie d’engagement approfondie autour de ces enjeux via le dialogue avec les entreprises et des actions de plaidoyer ciblées avec les pouvoirs publics.  


Cette approche s’appuie sur les travaux de la chaire académique Mines ParisTech « Théorie de l’entreprise. Modèles de gouvernance et création collective » soutenue par Mirova depuis 2015. 
 

1 Responsabilité Sociale de l’Entreprise 
Consulter notre rapport sur l'exercice des droits de vote