Contacts | Sites Natixis

Consommation

    >Consommation

    Consommation

    Chiffres clés - thématique d'investissement responsable - Consommation durable - Mirova


    L’ENJEU : DECORELLER CONSOMMATION ET EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE


    Notre modèle actuel : une "surconsommation" globale…

    Nous sommes aujourd’hui 7 milliards de personnes et nous utilisons déjà l’équivalent d’1,5 Terre ! Nos modes de consommation actuels reposent sur une augmentation continue de l’utilisation des ressources et des impacts environnementaux. Compte tenu des projections de croissance démographique et économique dans les pays émergents, la forte augmentation des classes moyennes renforcera encore cette pression sur la planète.


    … mais aussi d’importants déséquilibres

    Dans le même temps, plus d’1 milliard de personnes vit encore avec moins de 1,25 $ par jour, ce qui ne leur permet pas de satisfaire leurs besoins de base. Autre illustration de ces déséquilibres, le nombre de personnes souffrant de sous-nutrition est toujours très important, mais est aujourd’hui dépassé par le nombre de personnes en situation de surpoids.  Dès lors, comment améliorer la qualité de vie d’une population croissante tout en préservant notre capital naturel ?


    Des consommateurs de plus en plus sensibles à ces problématiques

    La réponse à cette équation se trouve en premier lieu entre les mains des consommateurs eux-mêmes. La sensibilité des consommateurs au développement durable s’accroît, non seulement en Europe (72 % des Européens se disent prêts à acheter des produits écologiques même s’ils sont plus onéreux selon Eurostat(5)), mais également dans les pays émergents (ex : 45 % des Chinois se disent prêts à payer plus cher pour un produit écologique selon une étude de National Geographic(6)).

    Bien que le décalage entre ces déclarations et les actes d’achat persistent, ces chiffres sont en progression. De même, une tendance de fond autour du naturel, de la santé et du bien-être s’installe durablement dans les comportements des consommateurs dans toutes les régions du monde. Le marché global de la santé et du bien-être dans l’alimentaire était estimé à plus de 600 milliards USD par Euromonitor International en 2011(7).


    De nouveaux business models à développer

    Ces défis constituent autant d’opportunités pour les sociétés du secteur de la consommation : apporter plus de valeur tout en réduisant l’empreinte environnementale de leurs produits tout au long de leur cycle de vie, et participer au changement de comportement de leurs clients. De nombreuses initiatives existent déjà (commerce équitable, approvisionnement en matières premières naturelles issues de sources gérées de manière durable, produits à haute valeur nutritionnelle, etc.), mais elles restent encore marginales.  
    Répondre au défi d’une consommation durable passe par un changement d’échelle. Les acteurs qui offrent des réponses robustes et intégrées à leur business model seront privilégiés dans cette thématique d’investissement.

     

    LES SOLUTIONS IDENTIFIEES PAR MIROVA


    Solutions - thématique d'investissement responsable - Consommation durable - Mirova
    (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

     

    LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISE (RSE) SOUS HAUTE SURVEILLANCE


    En complément de l’identification des business models répondant aux enjeux de développement durable, une évaluation globale de la qualité de la démarche RSE est systématiquement réalisée avant de sélectionner les valeurs en portefeuille (analyse des systèmes de management, vérification des controverses, etc.).

    Il s’agit de confirmer l’adéquation à la thématique en s’assurant que le comportement global de l’entreprise soit cohérent avec le positionnement développement durable de ses produits ou services. Cette analyse se concentre sur les enjeux clés sectoriels, par exemple, pour la distribution : gestion du personnel, conditions de travail sur les lieux de fabrication pour les produits à marque propre, émissions de CO2 des infrastructures et de la chaîne logistique, etc.

     


    (1) Les consommateurs "actifs" s'entendent ici comme la population adulte (âgée de plus de 20 ans) dont les dépenses journalières se situent entre 10 et 100 US$ (PPA), i.e la "classe moyenne et au-delà"
    (2) OECD (2010) Emerging Middle Class in Developping Countries
    (3) Global Footprint Network, 2012
    (4) OMS, Mai 2012
    (5) European Commission Directorate General (2011) Special European Barometer 365, Attitudes of European Citizens towards the Environment (Provisionnal Summary).
    (6) National Geographic (2012) Greendex 2012, Consumer and the Environment: A World Tracking Survey 
    (7) Euromonitor International, Juin 2011