Contacts | Sites Natixis
>>>Actifs d’infrastructures : un groupe d’investisseurs lance un benchmark des performances de développement durable

Actifs d’infrastructures : un groupe d’investisseurs lance un benchmark des performances de développement durable

14/09/2015

Le 7 septembre 2015, un groupe mondial d’investisseurs institutionnels en projets d’infrastructures, représentant 1 500 milliards de dollars d’actifs et comprenant AIMCo, APG, ATP, Aviva Investors, CalPERS, Mirova, Ontario Teachers’ Pension Plan et PGGM, a annoncé le lancement du GRESB  Infrastructure, un système d’évaluation et de comparaison des performances des actifs d’infrastructures selon des critères de développement durable.

Cette nouvelle initiative d’investisseurs s’est associée au GRESB, la référence mondiale en matière d’évaluation de la durabilité des portefeuilles immobiliers, afin de développer un standard mondial cohérent pour le secteur des infrastructures. Le cadre de référence ainsi institué permettra d’attirer davantage de capitaux vers le financement d’infrastructures durables et d’élever le niveau de performance des fonds d’infrastructures existants en matières sociale et environnementale.


Mirova soutient la création du Benchmark mondial de durabilité des infrastructures (Global Infrastructure Sustainability Benchmark ou GISB).


En tant qu’investisseurs responsables, très impliqués dans l’organisation des marchés sur lesquels nous intervenons, nous pensons que le secteur dans son ensemble doit travailler à la construction d’outils standardisés d’évaluation des performances ESG des actifs d’infrastructure. Ses chefs de file se doivent de joindre leurs efforts pour catalyser l’intégration de critères de performance environnementale et sociale aux pratiques d’investissement et ainsi permettre à la gestion d’actifs d’infrastructures de gagner en maturité, en ampleur et en durabilité. Nous y voyons une nécessité, mais également une opportunité.


« Le marché des infrastructures a besoin d’outils pratiques d’évaluation des performances sociales et environnementales des projets. L’objectif est de définir des règles du jeu équitables, afin d’améliorer les pratiques des opérateurs et de sensibiliser les investisseurs à ces problématiques. L’expérience du GRESB en la matière aidera le secteur à atteindre cet objectif rapidement. » Phillipe Zaouati, PDG de Mirova.


Lire le communiqué de presse