Contacts | Sites Natixis
>>Publications

Retour

Focus - 1er reporting TEEC - Mirova Green Bond - Global

13.05.2016 | Transition Energétique/Climat

Le label « Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC) » s’inscrit dans les politiques publiques appelées par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015. Ce premier reporting vise a répondre aux exigences de transparence du label.

Consulter le document

Comment estimer la cohérence d'un portefeuille avec les scénarios climatiques

13.02.2018 | Transition Energétique/Climat

Nous proposons une nouvelle méthode permettant d'évaluer la cohérence d'un portefeuille avec les scenarios climatique, fondée sur les émission carbones “induites” et“évitées” au niveau de l'entreprise ainsi que sur les projections d'investissement de l'Agence internationale de l'énergie.

Consulter le document

Forage en Arctique : un point sur nos actions d'engagement

25.01.2018 | Engagement/Gouvernance | Transition Energétique/Climat

Avec sa plateforme d'engagement, Mirova a mené un dialogue soutenu auprès d'entreprises actives en Arctique. Le but : obtenir davantage d'informations concernant les risques financiers et opérationnels, ainsi qu'un engagement de la société à mieux protéger la région. Ce document résume notre position sur l'Arctique, nos actions et les prochaines étapes que nous envisageons.

Consulter le document

Chaud le CAC 40

26.09.2017 | Transition Energétique/Climat

La mesure des émissions carbone développée par Mirova positionne le CAC 40 comme l’un des indices les plus carbonés au monde avec une empreinte climatique de +5.4°C. Les stratégies d’investissement qui intègrent l’enjeu climatique ne peuvent se contenter de répliquer les grands indices de marché, dont aucun n’est aligné avec l’objectif de +2°c de l’accord de Paris sur le climat.

Consulter le document

La décision de Trump : une chance pour le climat !

02.06.2017 | Transition Energétique/Climat

Le président des Etats-Unis d'Amérique a décidé d'honorer une de ses promesses de campagne en engageant son pays vers la sortie de l'accord de Paris sur le climat. Cette décision nous semble être une faute envers l'humanité mais aussi un contre sens historique et une erreur économique. Paradoxalement nous voyons dans cette annonce une opportunité pour la transition vers une économie bas carbone.

Consulter le document